Rédigé par ApPigraphe
Aucun commentaire

Nos objectifs

- Augmenter les chances de diplomation des enfants HDAA - Améliorer la cohérence et l’application des interventions - Faciliter la démarche de mise en place de plan d’interventions ou d’aides...

Écrire un commentaire

Quelle est la deuxième lettre du mot gurk ?

Fil RSS des commentaires de cet article

Saviez-vous que le taux de diplomation et de qualification avant l’âge de 20 ans sont de 80,9 % dans la population générale, mais qu'elle chute à 53.7% lorsque l'élève est reconnu comme handicapé ou en difficulté d'apprentissage ou d'adaptation!? C'est un écart de réussite bien désolant. C'est bien la preuve que de nombreux étudiants continuent de ne pas bénéficier de services véritablement adaptés à leurs besoins, ce qui entraîne leur exclusion et constitue un traitement discriminatoire, comme les tribunaux l'ont souligné à plusieurs reprises. Cette situation problématique appelle une révision des services offerts aux étudiants HDAA afin de leur offrir des chances égales de réussite scolaire et de participation à la vie de notre société.

Plusieurs documents internationaux adoptés par le Canada au tournant des années 1990 reflètent la poursuite de cet objectif :

  1. la Convention relative aux droits de l’enfant (ONU, 1989);
  2. la Déclaration mondiale sur l’éducation pour tous (UNESCO, 1990);
  3. les Règles pour l’égalisation des chances des handicapés (ONU, 1993);
  4. la Déclaration de Salamanque sur les principes, les politiques et les pratiques en matière d’éducation et de besoins éducatifs spéciaux (ONU et UNESCO, 1994a).


Néanmoins, malgré toutes ces bonnes intentions et ces engagements politiques, nous sommes encore bien loin d’une « chance égale » entre élèves « réguliers » et élèves HDAA.

ApPigraphe n’a pas la prétention de remplacer les bienfaits que peuvent avoir des services adaptés, par contre étant donné que le plan d’intervention est un outil privilégier tant dans le domaine de l’éducation que de la santé (même en entreprise, on appel ça un plan marketing...), et qu'il est même obligatoire pour tout enfant ayant un code HDAA, nous croyons que c'est un bon moyen pour augmenter les chances de diplomation.

Alors sans chercher à réinventer le bouton à 4 trous, ApPigraphe tente d’améliorer les chances de diplomation des enfants HDAA en démocratisant le plus possible l’accès rapide et facile au plan d’intervention.

Bien que la littérature ait montré un consensus pour l’intégration des élèves ayant des besoins éducatifs spéciaux, reposant tout autant sur des arguments de développement, de pédagogie et d’économie, il convient de noter que les avantages supposés de l’éducation inclusive sont étroitement liés au soutien social offert à l’enseignant et sa classe. Gandhi (2007), par exemple, démontre un impact négatif sur les progrès d’apprentissage des autres élèves de la classe, lorsqu’un enfant intégré présente un trouble grave du comportement ou un trouble envahissant du développement, sans bénéficier de soutien à temps plein présent dans la classe.

Cependant, nous savons que les classes ordinaires sont en moyenne composées de 20 % (parfois plus) d’enfants HDAA, ce qui devrait en théorie imposer un soutien à temps plein dans toutes les classes du Québec! Dans un monde idéal, ce serait le cas, mais allons-nous attendre la réalisation de cette utopie pour mettre en place des interventions qui peuvent aider nos enfants?

Nous croyons que la solution pour améliorer la cohérence et l’application des interventions auprès des enfants HDAA c’est nous tous; parents, amis, famille, éducateur, enseignant, équipe-école, professionnelle, intervenant... Avec ApPigraphe nous avons les moyens de communiquer sans porter préjudice à l’enfant quant à la confidentialité de son dossier. De plus ApPigraphe n’est pas réservé exclusivement aux enfants HDAA, parce qu’ainsi nous souhaitons que l’enfant HDAA puisse réaliser que ses collègues "réguliers" ont eux aussi un ApPigraphe, des capacités et des difficultés, des objectifs et des besoins d’aides pour les atteindre. C’est en stimulant le sentiment d’appartenance que les petits objectifs deviendront grands...

Comme vous avez pu le constater sur la page "Alléger la mise en place d'un plan d'intervention", le plan d'intervention traditionnel comporte plusieurs étapes et ce n'est pas toujours facile pour le parent de s'y retrouver. Souvent son implication se résume à signer l'autorisation de mise en place du plan d'intervention... C'est malheureux, car il est l'un des architectes de la réussite de son enfant, c'est lui qui le connait le mieux et qui est capable de le décrire dans le moindre détail. En optant pour un plan d'intervention visuel, la démarche de "rédaction" est beaucoup plus facile et prend beaucoup moins de temps. C'est ainsi que nous souhaitons démocratiser l'accès au plan d'intervention, car nous croyons qu'il peut être utile pour tous les bambins et les étudiants, peu importe leur objectif.

Selon le ministère de la famille, le portrait EHDAA en 2015-2016.

Élèves handicapés et/ou en difficulté d'adaptation ou d'apprentissage (20%) sur 957 882 élèves du primaire et du secondaire
C'est 20% des 442 459 bambins de 0-5 ans qui risquent d'être handicapés et/ou en difficulté d'apprentissage ou d’adaptation à l’école...
C'est seulement 3% des 252 202 bambins fréquentant un service de garde qui reçoivent une allocation pour l’intégration d’un enfant handicapé.
. Nombre approximatif d'enfants, bambins, parents, intervenants, éducateurs, professeurs... qu'ApPigraphe peut aider
Source : https://www.mfa.gouv.qc.ca/

Enfin prêt à essayer ApPigraphe !

Nous demandons quelques informations de base (nom, titre, courriel...) qui nous permettront d'adapter l'application selon vos besoins et de vous contacter pour vous informer des nouveautés (sans dépasser 1 envoi par mois). De plus en vous abonnant dès maintenant, vous vous assurez d'avoir accès à la version gratuite d'ApPigraphe. Faite vite, cette offre de lancement ne durera pas éternellement. N.B. Vous pourrez vous désabonner en tout temps et nous respectons La Loi canadienne antipourriel (LCAP).

Cliquez ici pour recevoir le mot de passe d'ApPigraphe!

Historique de l'application

  • Janvier 2020 : Lancement de l'ApPigraphe pour adulte. Impression de cartes professionnelles. Investigation bogue d'affichage sur iPhone. Ajout d'icônes, adaptation format d'icônes sur mobile et correction dans les textes explicatifs de l'application.
  • 1e octobre 2019 : Lancement du vidéo tutoriel
  • 29 septembre 2019 : Ajout d'une barre de menu de liens rapides - 6 étapes (version ordinateur)
  • 4 septembre 2019 : Préparation vidéo tutoriel (bientôt disponible) et ajout d'icônes d'interventions en cas de dépression (sensibilisation au suicide)
  • 3 septembre 2019: Lancement de la version bêta. Ouverture du compte Twitter. Ajout des liens de partages. Création groupe privé Facebook.
  • 25 août 2019 : Constate un bogue des champs input ="text" avec Chrome sur ordinateur, en investigation.
  • 15 août 2019 : Ajout de la page "Facteurs de risques et protections" dans l'application
  • 13 août 2019 : Ouverture de la page Facebook
  • 10 août 2019 : Automatisation de l'inscription
  • 5 août 2019 : Transfert d'hébergeur et registraire. Régler bogues de liens
  • 15 juillet 2019 : Prélancement auprès des testeurs
  • 10 juillet 2019 : Vidéo sur YouTube
  • 5 juin 2019 : Enregistrement IDDN


Statistiques depuis le 28 janvier 2020:
  • Total des pages vues : 32183
  • Pages vues aujourd'hui : 72
  • Visteur connecté : 2
  • Nombres de visiteurs : 32171
  • Total articles : 64